ROLEX : 5 CHOSES À SAVOIR SUR LA PÉPITE QUI FAIT VOLER LA VEDETTE !

 
 
 
 Voici des faits et des histoires pour parler avec intérêt de la marque à la couronne.

 

1-UNE MARQUE SUISSE , FONDÉE PAR UN ALLEMAND AU ROYAUME-UNI :

Hans Wilsdorf est né en Bavière en 1881 et a quitté, de bon gré, son simple pensionnat où il a bien étudié et s'est installé à Londres. Il n'a que 24 ans, mais il avait beaucoup d'idées et d'ambitions lorsqu'il a décidé de se lancer dans l'horlogerie. En 1905, avec l'aide et le financement de son beau-frère Alfred Davis, il a fondé sa propre entreprise et la société Wilsdorf & Davis.

   Il utilise un mouvement fabriqué par l'usine Aegler de Bienne dans ses montres.  Hans Wilsdorf lui même s'installe à Genève en 1919, notamment à cause de la taxe à l'importation de 33 % imposée par le gouvernement britannique. Aujourd'hui encore, Rolex a toujours son siège à Genève et possède de multiples bases de production en Suisse, notamment à Bienne, Chêne-Bourg et Le Locle.

 

 

 

2 - IL FAUT TOUTE UNE ANNÉE POUR FABRIQUER UNE ROLEX :

Forte d'un succès mondial, cette marque suisse a produit un grand nombre de montres. On estime que, « parce que la maison aime cultiver les secrets les plus absolus », il pourrait y avoir plus d'un million de montres par an.

Cependant, il faut une année entière pour produire une montre Rolex. 

 

En effet, il faut compter près de 12 mois dans l'armoire verte depuis le début du travail de l'or de la caisse jusqu'à la réception par le client final de la marchandise en magasin.

 3 - ROLEX CRÉE SES PROPRES MATÉRIAUX

En 1985, Rolex fait le choix de n’utiliser à partir de cette date que de l’acier grade 904L. La dureté de ce super-alliage inoxydable, baptisé Oystersteel, s’apparente à celle d’un métal précieux. Plus flatteur que d’autres aciers lorsqu’il est longuement et minutieusement poli, il présente des qualités supérieures à l’acier grade 316L précédemment employé.

4- UN NOM SOUFFLÉ PAR UN BON GÉNIE

Hans Wilsdorf a raconté qu’il a eu l’idée du nom Rolex, en 1908, au cours d’un banal trajet en omnibus tiré par des chevaux, dans Londres, tandis qu’il passait à la hauteur de Cheapside, au coeur de la City, assis sur l’impériale. Depuis plusieurs semaines, il tentait de combiner toutes les lettres de l’alphabet pour former un nom de deux syllabes, compréhensible dans toutes les langues, facile à mémoriser, n’ayant besoin d’aucune traduction, et dont la sonorité serait flatteuse.

Baselworld 2019 - Stand Rolex et Tudor - Crédits Volker Renner

Un nom court, pour ne pas encombrer le cadran. Selon lui, c’est un “bon génie” qui lui aurait soufflé le nom “Rolex”. Le 6 mars 1946, Hans Wilsdorf donnait naissance à sa seconde création originale, la marque Tudor. Mais c’est une autre histoire.

5 - LE SECRET DE ROLEX : LE VERT ET L'ÉCOLOGIE :

Le vert est la couleur fétiche de la marque. Chez Rolex, il se passe de drôles de choses sur les toitures des bâtiments des spots de production. Toutes les installations ont été revues il y a plusieurs années selon les plus hautes normes en matière d’écologie, de traitement des eaux, de chauffage, de recyclage Les critères adoptés il y a dix ans par l’entreprise sont toujours dans la norme actuelle, parfois même au-dessus. 

 Adaptés pour récupérer les eaux de pluie, les toitures sont plantées de végétaux pour aider au traitement de l’air ambiant. Mais il n’est pas rare d’apercevoir des personnes s’afférer sur les toits. Ce ne sont pas des jardiniers mais bien des horlogers, des configurations …
En effet, au sommet des bâtiments hautement sécurisés sont cultivées des roses, mais aussi des tomates.



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés